fren

Les juifs en Corrèze pendant la Seconde Guerre mondiale

salle de conférence du Musée Labenche 26 bis, Bd Jules Ferry - 19100 Brive-la-Gaillarde
27 février 2019
27 Février 2019
05 55 74 06 08

par Frédéric Le Hech
Professeur agrégé d'histoire-géographie

Mercredi 27 février  2019 à 14h30 - salle de conférence du Musée Labenche

Uniquement sur réservation

Pendant plusieurs décennies, les acteurs survivants du conflit et les historiens n'ont pas spécifiquement évoqué la situation des juifs, la mémoire dominante de la Résistance corrézienne -comme dans l'ensemble du territoire français- ayant capté l'essentiel de l'intérêt. Depuis les années 1990, la demande des juifs eux-mêmes et des travaux historiques locaux ont peu à peu réveillé cette mémoire "endormie", sinon occultée.

 

Contrairement à une idée reçue, il y avait bien des juifs dans le département, certes peu nombreux, avant 1939. Avec la "drôle de guerre", puis la débâcle de 1940, la Corrèze, en zone non occupée, devient un lieu de refuge ; l'idéologie du Régime de Vichy en fait par ailleurs un lieu de contrôle et d'internement. La radicalisation du conflit, la collaboration renforcée et l'invasion de la zone sud en 1942 transforment le Bas Limousin en piège. Les rafles de juifs, dont la première, préparée en secret, se déroule dès le 26 août 1942, se multiplient, point de départ vers la déportation et l'extermination.

 

En parallèle, grâce surtout à des initiatives individuelles, la Corrèze devient aussi un lieu de cache, de sauvetage, voire d'évacuation vers des endroits plus sûrs pour les juifs à présent traqués. L'honneur du département est aujourd'hui reconnu : 56 Corréziens ont, à ce jour, reçu le titre de Justes parmi les Nations décerné par l'institut israélien Yad Vashem.

 

A l'aide d'exemples pris dans différentes communes du département, ce sont ces parcours singuliers des juifs, émaillés de drames mais parfois aussi d'espoir, que Frédéric Le Hech, professeur agrégé d'histoire-géographie, enseignant au lycée d'Arsonval de Brive et auteur de l'ouvrage Histoire de la Corrèze. Un territoire et ses habitants de la Préhistoire au début du XXIe siècle(Editions la Geste, 2017), se propose de retracer.

Conférence organisée dans le cadre des Mercredis de Michelet